Intégration de systèmes

Nous sommes convaincus que l’intégration des systèmes dans votre environnement métier est la seule voie durable. Pour rester sur ce thème, voici une nouvelle définition des trois R.

Repenser

Visualiser les opérations et la stratégie métier dans un contexte idéal.

Rationalize

Sachant que vous ne pouvez pas tout changer en même temps, définir les catégories et priorités.

Reconcevoir l’architecture

Implémenter une nouvelle architecture technologique en s’adaptant aux systèmes hérités.

5 principaux avantages métiers

Diminution des coûts

Sans une certaine forme d’intégration des systèmes, les processus manuels doivent établir un lien entre des processus disparates. Réunions, appels téléphoniques, e-mails, lecture électronique de la salle de courrier, saisie de données et manipulation des feuilles de calcul sont des approches onéreuses qui doivent être éliminées ou réservées à des scénarios de collaboration unique à haute valeur ajoutée. L’intégration permet de réduire les coûts.

1

Efficacité des processus

En règle générale, les clients veulent interagir en temps réel ou très rapidement avec les entreprises. L’intégration de la chaîne d’approvisionnement et un flux d’informations fluide permettent de réduire la latence. L’intégration permet de réagir plus rapidement.

2

Autonomisation

Il est essentiel que les parties prenantes aient un accès opportun à des informations précises. Associées à l’expérience et à la motivation, ces informations soutiennent des décisions qui optimisent les objectifs métiers. Les dirigeants veulent des tableaux de bord qui s’actualisent en temps réel. Le personnel veut des applications composites qui facilitent leurs tâches au travers d’une interface unique. Les partenaires veulent des portails ou une intégration M2M. Les clients veulent pouvoir gérer leurs propres données et transactions. L’intégration permet de rendre vos parties prenantes autonomes.

3

Agilité

L’agilité métier est la marque de fabrique du succès. Toutes les formes d’intégration ne prennent pas en charge l’agilité métier. En fait, si l’architecture est conçue comme un ensemble d’intégrations point à point, l’inverse est vrai. Toutefois, les architectures d’intégration modernes orientées services peuvent être agiles par nature et permettre de répondre rapidement aux événements métiers : fusions et acquisitions, intégration d’un nouveau partenaire, intégration dans un nouveau canal ou écosystème, et plus encore. L’intégration permet de rester agile.

Omniprésence de la relation

Il nous est tous arrivé d’être renvoyés d’un service à l’autre et de devoir répéter encore et encore notre histoire avant de recevoir le service dont nous avions besoin. La meilleure façon de montrer à un client la valeur que nous lui accordons est de le connaître et d’admettre que notre relation avec lui est unique. Même si la confidentialité est un réel problème, la plupart des personnes sont prêtes à concéder un peu de leur vie privée en échange d’un meilleur service dispensé dans un contexte approprié. L’intégration permet de comprendre votre client.

5

Architectures d’intégration

L’évolution des attentes métiers résultant de l’intégration des systèmes a eu pour conséquence d’améliorer les technologies d’intégration.

Intégration directe

La majorité des systèmes hérités disposent d’une intégration point à point entre les systèmes. Bien qu’une telle méthode d’intégration ne soit habituellement pas souhaitable, elle peut se révéler pratique si l’intégration est tactique, temporaire ou si les performances l’emportent sur d’autres considérations.

Services web

Les services web (REST et SOAP) représentent les implémentations les plus courantes d’architecture orientée service (SOA). REST est le tout dernier protocole, plus léger et plus simple à implémenter. SOAP est plus structuré et plus complexe.

Cadres d’intégration

Les cadres d’intégration, à l’instar de notre produit LANSA Composer constituent des bases réutilisables et flexibles pour l’intégration. LANSA Composer permet de concevoir et d’exécuter des activités d’intégration métier impliquant le transport, la transformation de données et le traitement métier personnalisé. Il est compatible avec toutes les interfaces courantes, comme les services web, EDI, FTP et la messagerie électronique.

Plateforme d’intégration en tant que service (iPaaS)

Une iPaaS est une catégorie de plateforme d’intégration qui a été développée dans le contexte d’une technologie cloud moderne, basée sur REST et JavaScript Object Notification (JSON) par opposition à SOAP et XML. Bien qu’elle puisse permettre l’intégration de systèmes hérités et de systèmes métiers non cloud par l’intermédiaire de connecteurs, elle intègre tout naturellement les offres SaaS.

ESB (Enterprise Service Bus)

Un ESB utilise habituellement la transformation XML et de document pour intégrer des applications disparates. Il permet une approche courante et réutilisable pour chaque défi d’intégration, et s’attaque à l’intégration de données et à l’orchestration du processus.

Scénario d’intégration

Pour illustrer la question, prenons l’exemple d’Altostrat Industries, une PME imaginaire qui opère dans le secteur de la fabrication en Amérique du Nord et en Europe depuis un demi-siècle. Altostrat a assemblé et gère un mélange de systèmes sur différentes plateformes matérielles.

Scénario d’intégration de systèmes existants

La situation d’Altostrat aujourd’hui

Comme le montre l’illustration ci-dessus, les systèmes se combinent pour prendre en charge les processus métiers, dont la fabrication, les ventes, la tarification et la comptabilité. Le service informatique d’Altostrat a du mal à maintenir les systèmes existants et l’intégration point à point est plutôt fragile.

Pire encore, les groupes métiers à l’échelle de l’entreprise ont créé leurs propres silos de données et processus métiers. Pour cela, ils ont eu recours à des solutions ponctuelles de base de données et de feuilles de calcul, et à des offres cloud grand public qui ne sont ni évolutives, ni sauvegardées ni sécurisées.

Cet environnement n’a jamais été planifié. Il s’est développé au fil du temps. Les impacts métiers sont l’inverse des 5 principaux avantages métiers mentionnés plus haut : coûts élevés, faible efficacité, personnels restreints, rigidité métier et relations ténues avec le client.

Personne n’est à blâmer, mais des changements s’imposent.

Développer une stratégie

Altostrat étant une multinationale qui a recours à un mélange de solutions cloud et sur site, celles-ci peuvent être trop volumineuses et complexes pour une approche d’intégration limitée à une série d’interfaces de programmation applicative (API), même si ces API sont développées dans un cadre commun.

La stratégie d’intégration à l’échelle de l’entreprise d’Altostrat exige au contraire une approche évolutive, répétable et agile. En tant que tel, nous pourrions recommander une architecture cible comme celle décrite ci-dessus, avec une couche Intégration et orchestration du processus implémentée via un cadre d’intégration comme LANSA Composer, ou une offre cloud de Plateforme d’intégration en tant que service (iPaaS) comme MuleSoft, SnapLogic ou Boomi.

Scénario idéal d’intégration de systèmes du futur

iPaaS est une version moderne de l’ESB (Enterprise Service Bus) qui lui est similaire par de nombreux aspects. Tous deux adoptent la gestion du processus métier (GPM) pour repenser et orchestrer les processus. Tous deux proposent habituellement des connecteurs préconçus pour les systèmes populaires comme la planification des ressources de l’entreprise (PGI) et la gestion des relations avec les clients (GRC). La principale différence tient au fait que les solutions iPaaS sont hébergées dans le cloud et sont davantage axées sur l’intégration cloud, tandis que les ESB traditionnels sont hébergés sur site et sont axés sur les solutions sur site. Toutefois, la démarcation entre les deux est moins nette, car la plupart des fournisseurs de plateformes d’intégration reconnaissent que nombre d’entreprises ont besoin d’une intégration entre leur mélange unique de solutions sur site et cloud.

Choisir la meilleure solution

Lors du choix de la meilleure solution pour Altostrat, il est important de tenir compte de ce que les applications doivent intégrer. Plus il y a de connecteurs préconçus disponibles pour la plateforme, moins le traitement manuel et le mappage de données sont nécessaires, et plus la plateforme de solution est susceptible de maintenir ses connecteurs à jour dès que les versions logicielles évoluent. D’un autre côté, si Altostrat doit essentiellement intégrer des solutions personnalisées sur site, il est possible qu’elle paie trop cher une iPaaS axée sur la création d’un portefeuille de connecteurs qu’Altostrat risque de ne jamais utiliser.

Si vous vous trouvez dans une situation semblable à celle d’Altostrat, avec un mélange de solutions sur site et dans le cloud, avec une intégration point à point fragile non évolutive, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serons ravis de vous écouter, de répondre à vos questions et de vous aider à repenser, rationaliser et reconcevoir l’architecture de vos systèmes en vue d’obtenir une architecture d’intégration moderne et les bénéfices métiers qui en découlent.

N’HÉSITEZ PAS À NOUS CONTACTER

Dites-nous ce que nous pouvons faire pour vous aider.

Note : Nous respectons votre vie privée. Les informations personnelles que vous décidez de communiquer via Internet seront utilisées uniquement par LANSA ou nos partenaires commerciaux en vue de répondre à votre demande. Si vous nous précisez que vous ne souhaitez pas que ces informations soient utilisées pour vous contacter ultérieurement, nous respecterons vos désirs.